Alerte au ransomware !

Ransomware : le virus qui fait peur au monde entier !

Vous en avez sûrement entendu parler. Il s’appelle WannaCry, littéralement « tu veux pleurer » en français, et vient d’entrer dans la cour des grands. Il rejoint donc Morris Worm, Storm (10 millions d’ordinateurs infectés en 2007) et TCHERNOBYL au club des virus les plus virulents.

1. L’histoire:

Ce nouveau virus, apparu le 12 mai 2017, est un ransomware couplé à un ver informatique qui utilise une faille découverte par la NSA. Le virus est particulièrement puissant pour Windows XP et Windows 7. Pour l’instant, plus de 453 139 PC ont été  touchés dans 150 pays mais seulement 297 personnes ont payé pour récupérer leurs données et la somme de 42 000 € a été récoltée. Une faible somme compte tenu du nombre d’ordinateurs infectés. Mais on peut remercier la NSA (National Security Agency) pour ce virus ! En effet, le virus s’appuie sur une faille que l’Agence utilisait pour nous espionner, un backdoor nommé EternalBlue découvert par les Shadows Brokers, un groupe de hackers, qui peut prendre le contrôle de votre ordinateur.

2. Le mode de réplication:

Au départ, le virus se trouvait sur le DarkNet ou Deep Web (l’Internet caché) puis s’est transmis par mail avec une simple pièce jointe. Une fois ouvert, il crypte vos données puis sonde votre ordinateur à la recherche d’adresses mail ou d’ordinateurs montés en réseau pour se répliquer automatiquement et ainsi de suite. Voici comment des milliers de PC ont pu être infectés.

3. Comment s’en protéger ?

Il faut impérativement mettre à jour son système d’exploitation ! Windows a décidé de publier exceptionnellement un correctif de sécurité pour  Windows Vista, Windows XP, Windows Serveur 2003, 2008 et Windows 8. Sinon, il y a aussi des correctifs de sécurité pour les versions plus récentes comme Windows 7 et Windows 10. Une fois cela fait, assurez-vous de posséder un bon antivirus. Pour moi, rien ne vaut les antivirus payants car ce sont les plus efficaces. Je vous conseille de vous renseigner sur le classement Clubic 2017.  Sinon, orientez-vous vers Avast, Avira ou Windows Defender, tous les trois gratuits.

Voilà, maintenant vous savez tout sur le virus. Merci d’avoir pris le temps de me lire et n’oubliez pas de commenter !

Journaliste: Noam.

Comments: 2

  1. Jna says:

    Merci c’est très instructif.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *